Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

INSTITUTION NOTRE-DAME - CHARLIEU

  • HERODIADE A L'OPERA DE SAINT-ETIENNE POUR LES ELEVES DE NOTRE-DAME

    Ce vendredi seize novembre, quarante-six d'élèves du Lycée Notre-Dame, tous volontaires, ont assisté au spectacle Hérodiade à l'Opéra de Saint-Etienne, dans le cadre d'un abonnement de trois fauteuils.
    C'était pour près de la moitié d'entre eux une première, puisqu'ils n'avaient encore jamais assisté à un opéra. Pour faciliter la compréhension de l'opus, ils ont bénéficié, avant le spectacle, des explications de Fabien Houlès, professeur agrégé de musique.

    Et cet opéra de Massenet a comblé toutes leurs attentes ! Le livret, rédigé par Paul Millet et Henri Grémont à partir du conte de Faubert Hérodias, présente la ville de Jérusalem secouée par des intrigues de palais
    et aux mains d'un Hérode-Antipas privé de pouvoir réel par les maîtres romains. Ce roi velléitaire, dépendant de drogues variées, s'est lassé de son épouse Hérodiade, et s'est entiché de la jeune Salomé, dont il ignore qu'elle
    est la fille jadis abandonnée par son épouse et recueillie par Phanuel. Salomé, engagée dans les pas de Jean qui la fascine, et à la recherche de sa mère, fera tout pour sauver celui qu'elle aime de la mort. Mais sa mère, qui ne supporte pas les accusations du Baptiste, veut à tout prix la tête de son détracteur. Au terme de manigances, elle obtiendra gain de cause de la part d'Antipas, jaloux de se voir préférer un rival, mais elle perdra du même coup sa fille à qui elle découvrira sa véritable identité. Salomé en effet, qui désirait venger la mort de Jean en tuant Hérodiade, retourne l'arme contre elle quand elle apprend sa filiation. L'héroïne éponyme, à la fin de l'oeuvre, a
    donc tout perdu : le pouvoir, sa fille retrouvée, et toute forme d'espoir...
    La mise en scène de Jean-Louis Pichon, magnifique de sobriété, la direction d'orchestre de Jean-Yves Ossonce, la chorégraphie de Laurence Fanon, l'interprétation de la soprano Elodie Hache en Salomé, d'Emanuela Pascu en Hérodiade, du ténor Florian Laconi en Jean, de Christian Helmer en Hérode, et de Nicolas Cavallier en Phanuel, tout était remarquable !
    Les lycéens ont été conquis, et attendent avec impatience leur prochain spectacle, un concert-hommage à Debussy, qui aura lieu le vendredi 11 janvier

  • Voyage en Allemagne

    Quelques nouvelles de nos grands voyageurs et de Castor (notre mascotte) : ils sont tous très sages et le trajet s'est très bien passé. Quelques photos dans le bus: certains travaillent, d’autres jouent aux cartes, écoutent de la musique, s’amusent ou ... font une petite sieste.

  • Voyage en Allemagne

    Le voyage en Allemagne pour nos élèves, approche à grands pas... Organisé dans le cadre d'un programme d'échange avec une ville allemande nommée Oelsnitz, les élèves seront accueillis par leurs correspondants et dormiront en famille d'accueil.
    Un petit avant-goût de leur futur périple:
     
    Dimanche 18/11 :
    Départ 6h (parking J. de la Rue) – arrivée à Oelsnitz vers 19h30 (répartition dans les familles)
     
    Lundi 19/11 :
    Matinée à l’école : lycée Julius Mosen à Oelsnitz (participation aux cours avec les correspondants)
    Après-midi en famille
     
    Mardi 20/11 :
    Départ pour Modlareuth (visite guidée du village et du musée)
    Arrêt au supermarché Globus
    Retour à Oelsnitz vers 14h
    Après-midi en famille
     
    Mercredi 21/11 :
    Journée en famille (jour férié en Saxe)
     
    Jeudi 22/11 :
    Journée franco-allemande : départ pour Dresde (visite de la cathédrale, temps libre et visite guidée du musée de l’hygiène)
    Retour à Oelsnitz vers 18h30
     
    Vendredi 23/11:
    Départ pour Markneukirchen (visite du musée des instruments de musique et de la manufacture)
    Retour vers 13h et après-midi en famille.
    18h/21h : soirée d’adieu à la cafétéria du lycée
     
    Samedi 24/11 :
    Départ pour la France à 7h.
    Arrivée à Charlieu (parking J.de la Rue) à 20h

  • Sensibilisation à la sécurité

    Ce mardi, la gendarmerie est venue au collège afin d'intervenir auprès des élèves de 6e. Après une partie plus théorique (vidéo, explications sur les gilets réfléchissants, la sécurité la nuit lorsqu'on est piéton/cycliste etc.), les élèves ont été invités sur le parking du LEP J.de la Rue, à un exercice plus pratique d'évacuation d'un bus. Chaque élève a reçu en cadeau un gilet jaune, afin d'appliquer, au quotidien, ces gestes salvateurs.

  • Journée d'accueil futurs 6e et 2nde

    En ce vendredi 9 novembre, l'institution Notre Dame a ouvert ses portes afin d'accueillir et de faire découvrir l'établissement aux élèves de CM2 et 3e des alentours. De nombreuses activités ont été proposées tout au long de la journée, afin de présenter les différents enseignements et découvrir les locaux. Au programme entre autres: un escape game scientifique, un rallye maths, l'atelier Yene Dame, un atelier "photos", des ateliers sciences au laboratoire, des sketchs en anglais et danses (espagnol), un trivial histoire, des ateliers sportifs, un travail sur les mots au CDI, du théâtre... La journée s'est finalement terminée convivialement par un goûter collectif devant le réfectoire. Merci à tous (personnel encadrant, professeurs, élèves...) pour votre participation et à très vite, à Notre Dame! Les photographies de l'atelier "photos" sont disponibles à l'adresse suivante http://notredamecharlieu.fr/photos/

  • MEME EN VACANCES, ON SE CULTIVE A NOTRE-DAME

    Alors que venait juste de sonner l'heure des vacances, ce vendredi dix-neuf octobre, les élèves des classes de Première du Lycée Notre-Dame ont eu la chance d'assister à la Comédie de Saint-Etienne au spectacle Thyeste, qui avait ouvert le festival d'Avignon cet été. C'est dire la qualité de la prestation !

    La pièce de Sénèque, mise en scène par Thomas Jolly dans la traduction de Florence Dupont - bien connue de tous les latinistes de France et de Navarre pour avoir renouvelé l'approche du théâtre romain en général, et de celui de Sénèque en particulier -, offre un drame familial, issu de la mythologie : Atrée fait manger à son frère Thyeste ses fils mijotés en ragoût.. Dans la pure tradition de ce que Artaud nommera plus tard le théâtre de la cruauté, s'affrontent les membres de cette famille maudite suite au geste de l'ancêtre Tantale, condamné aux tourments éternels de la soif pour avoir offert aux dieux, en un banquet sacrilège, Pélops son fils. Ce fut le début d'une série de meurtres, de luttes fratricides, d'incestes et de violences en tout genre ! Cette famille illustre à merveille le tragique tel que le concevait l'Antiquité.

    L'infanticide y est donc l'un des thèmes majeurs, qui d'ailleurs s'inscrit dans la lignée récurrente de sacrifices de la chair de sa chair propre à la sphère indo-européenne. Mais il s'agit aussi de traiter de la relation au pouvoir, à L'Autre, dans un questionnement sur l'Homme, sur ce qui fonde l'humanité et les relations inter-individuelles. La violence est omniprésente : violence des corps tout d'abord, qui se contorsionnent sous l'effet d'un douleur qu'ils ne peuvent supporter ; violence du Verbe, avec un vers latin superbement traduit par la fille de Pierre Grimal, qui sait rendre au texte toute sa force et sa liberté ; violence enfin de cette force tragique de la vengeance qui semble s'acharner sur les hommes et les pousser à commettre les pires erreurs... les pires horreurs ! Car, comme l'a fort bien fait remarquer la traductrice, le dolor laisse place au furor [la douleur le cède à la folie], dans cette espèce de danse effrénée, macabre, encore renforcée par le slam du choeur.

    Thomas Jolly, habitué à orchestrer la violence puisqu'il a adapté Shakespeare et également mis en scène des opéras, a su donner corps et voix au texte de Sénèque. En habitué des tragédies du pouvoir, de la famille, il est parvenu à insuffler à la pièce la fulgurance qu'elle requérait, puisque nous redécouvrons, depuis quelques années, le théâtre de Sénèque, en même temps que fleurissent de nouvelles thèses sur la définition du tragique, loin du Sturm und Drang [tempête et passion] de Goethe. En effet, les nouvelles théories montrent que le tragique ne va pas forcément de pair avec la notion de destin ; c'est le public qui croit voir sa griffe là où il peut n'y avoir qu'un hasard, ou une succession de causalités issues du hasard... Et Thomas Jolly est parvenu à illustrer cette vision moderne, tout en la conjuguant aux théories de Florence Dupont sur la parenté avec le théâtre Nô japonais. Il a réussi par la même occasion la prouesse d'adapter à une scène fermée ce qui avait été conçu pour la Cour d'Honneur du Palais des Papes ! Bravo à ce jeune metteur en scène plein de talent !

    Les élèves, bousculés par ce théâtre de la dévoration, pourront à loisir méditer pendant leur quinze jours de congés, avant d'analyser à la rentrée toutes les pépites que recelait ce spectacle...

     

  • Atelier BD 5e - Rencontre avec Benjamin Reiss

    Ce mercredi 17 octobre, des élèves de 5e ont rencontré M. Benjamin Reiss, scénariste et illustrateur de BD. Cette rencontre a été possible dans le cadre d’un partenariat entre un auteur et un territoire (résidence d’auteur – communauté de Charlieu/Belemont). Après s’être présenté, B.Reiss a répondu aux différentes questions des élèves. Il a ensuite proposé aux dessinateurs en herbe, de créer une page de BD, tout en les guidant dans leur démarche. Ces travaux, une fois achevés, seront exposés au CDI, ainsi que pour la soirée de clôture « résidence d’auteur » le vendredi 9 novembre (à la MJC de Charlieu).

  • Voyage en Angleterre - 3e

    Les troisièmes de Notre Dame sont bien arrivés en Angleterre! Le trajet fût long, mais les élèves et leurs accompagnants ont pu, dès lundi, découvrir l'inconnu : ferry, château de Douvres, Canterbury...

    Nous leur souhaitons un excellent voyage!

     

  • Les collégiens de Notre Dame se forment au PSC1

    Depuis 6 ans les collégiens des classes de 4ème sont formés au PSC1. Cette formation interne dispensée par Mr Janiaud, professeur d'EPS et formateur secouriste, permet aux jeunes d'aborder les notions de l'alerte, de la protection, de l'obstruction des voies aériennes, des hémorragies, des plaies, des traumatismes, des brûlures, des malaises, de l'inconscience et de l'arrêt cardiaque avec la mise en place d'un DEA ( défibrilateur automatique).
    L'enseignement comprend des parties théoriques, mais est surtout axé sur la réalisation pratique des gestes. Chaque notion abordée se termine par un cas concret où, à tour de rôle, chaque élève devra réaliser la prise en compte d'un blessé et adopter les gestes qui conviennent.
    Si l'année dernière plus de 90% des élèves de 4e ont été formés, cette année l'objectif est d'initier tous les élèves au PSC1.
    Cette semaine 10 nouveaux élèves ont validé, à l'issue de 8h de pratique, leur diplôme et font suite à la validation des délégués de classe en septembre .

  • LES ELEVES DE NOTRE-DAME A LA FETE DE LA SCIENCE DE SAINT-ETIENNE

     

                    Ce jeudi onze octobre, les élèves des classes de Première du Lycée Notre-Dame ont participé, comme chaque année, à la Fête de la Science à l'Université de Saint-Etienne.

                    Le matin, à la Bibliothèque Universitaire du site Tréfilerie, on leur avait concocté un parcours bien spécifique : tandis que les Littéraires et les Economistes assistaient à une conférence sur Marc Michel Rey, un libraire d'Amsterdam qui publia les textes subversifs des philosophes des Lumières, les Scientifiques faisaient connaissance, eux, avec la correspondance du jésuite Mattéo Ricci, parti à la découverte de la Chine à l'époque de la Renaissance. C'était pour tous l'occasion de découvrir comment des chercheurs, venus d'horizons variés, parvenaient, grâce à leur travail acharné, à publier des textes méconnus et à les livrer au grand public via le  numérique. En parallèle, leur était proposé un parcours ludique à travers les espaces de la Bibliothèque, à la découverte d'indices qui devaient leur permettre de reconstituer la mappemonde dessinée par ce même Mattéo Ricci.

                    L'après-midi, sur le site de la Métare, ils ont eu l'occasion de se frotter à d'autres formes de sciences : chimie via les parfums, géologie avec les roches des îles Kerguelen, neuro-bioéthique avec les signes de reconnaissance des primates, et notamment les pleurs des bébés pour les 1ères L/ES. Les 1ères S, quant à eux, se sont intéressés aux plastiques et à leur recyclage, ainsi qu'aux énigmes en mathématiques. Ce furent donc des parcours adaptés à leur série d'origine, et qui leur permirent de donner un autre visage aux Sciences.

                    Une journée réussie, riche en enseignements, qui sera réinvestie tout au long de l'année dans les différentes disciplines ! Et surtout, l'opportunité pour chacun de voir que sciences et disciplines littéraires sont complémentaires ! Enfin, certains auront sans doute découvert des métiers nouveaux, qui peut-être leur donneront l'envie de faire des études dans ces filières...

    Lien permanent Catégories : Culture
  • Compte rendu de la réunion Yene Dame 3/10/18 - rédigé par Valentine

    " Après avoir mangé ainsi que dégusté les crêpes et tartes de Mme Archer, nous avons fait un tour de table pour parler de nos meilleurs souvenirs du voyage en Haute-Loire. Le chantier avec M. Paillet est revenu chez presque tout le monde nous faisant décider de continuer ce type de chantier. Une nouvelle professeure encadrante nous a rejoints : Mme Magny (SVT), qui va devoir nous supporter (bon courage à elle) ainsi que Mme Clerc.
    Il a été décidé que le repas annuel serait remplacé par un apéritif dînatoire le 15 novembre à 18h30, où nous prendrons place à partir de 16 heures dans les cuisines afin de tout préparer. Nous sommes tombés d’accord sur le fait d’inviter M. Paillet à ce repas, les parents de
    l’association, ainsi que les élèves de l’établissement (en priorité des troisièmes et des secondes), afin de recruter et de nous faire un peu plus connaître.
    Les projets auquel nous avons pensé pour cette année se dérouleront à l’intérieur de Notre-Dame. Nous avons envisagé de repeindre des salles de classes en mauvais état ainsi que de transformer la cour laissée à l’abandon en un jardin aromatique, rendant le collège-lycée plus attractif. Ce projet aura sans doute lieu le premier weekend au début des vacances de février. Nous avons parlé d’un passage dans les classes de troisième ainsi que de seconde pour présenter notre association aux élèves.
    Le projet papier cadeau reste en place cette année aussi à l’unanimité bien que nous ayons besoin de recrues, la majorité étant des terminales, et qui ont donc un examen à préparer. Il faut faire parler de nous.
    La prochaine réunion se tiendra le mercredi 7 novembre, une semaine avant l’apéritif.
    Nous finirons le diaporama, déciderons du menu de l’apéritif dînatoire et ferons le planning pour les papiers cadeaux. Bonne journée à tous ! "

  • Rentrée Musicale à Notre-Dame !

    Ce midi, afin de fêter la rentrée en musique et d'accueillir les nouveaux, les élèves et le personnel se sont réunis autour d'un événement musical.
    "C'est un bon moyen pour les élèves de faire vivre la musique hors des cours, mais aussi de tester une acoustique de plein air et une situation scénique avec un "vrai" public." explique Nathalie Bissardon, professeure de musique.
    "Au delà d'une séquence en cours (travail fait en 4h non abouti), le but est aussi que les élèves s'expriment, sortent de leur timidité, s'amusent en travaillant et partagent avec les autres".
    Merci à eux pour ce beau moment de partage!

  • Voyage en Angleterre pour les 3e de Notre Dame - Octobre 2018

    Les 3e du collège ( 84 élèves et 7 accompagnateurs) partiront dimanche 14 octobre au soir pour Dunkerque et traverseront la Manche en ferry direction Douvres, afin de découvrir la belle Angleterre. 
    Au programme du séjour:
    LUNDI:
    - Visite du château médiéval de Douvres
    - Canterbury : découverte de la ville et sa célèbre cathédrale 
    - Southborough : lieu où tout le monde sera logé dans des familles. 
    MARDI:
    - Londres avec visite du British Museum , croisière sur la Tamise, arrivée près de la Tour de Londres en face du célèbre Tower Bridge et pique nique à Covent Garden avec temps libre pour promenade dans l’ancien marché couvert et ses boutiques. 
    - Après midi consacrée à une découverte du quartier de Westminster à pied.
    MERCREDI:
    - Journée à Windsor avec la visite du château royal, sa Chapelle Saint George et les Appartements d’Etat avec audio guide. 
    - Après midi : temps libre pour découvrir le centre ville et shopping. 
    JEUDI:
    - Brighton la cité balnéaire, le Royal Pavillion (ce palais était la demeure extravagante du futur George IV) puis, après déjeuner, temps libre sur le Brighton Pier: la jetée avec ses manèges, jeux d’arcades et stands typiques des villes côtières anglaises. 
    - Départ pour Douvres avant la traversée de nuit pour la France. 
    Retour à Charlieu vendredi matin .

  • Village des sciences - 25 et 26/09 espace Congrès Roanne

     Nos élèves présentent aujourd'hui et demain deux projets scientifiques, espace Congrès à Roanne:

    LES FERROFLUIDES ET LEURS UTILISATIONS POSSIBLES - 

    Les élèves présentent leur travail de l'année sur les ferrofluides:
    - synthèse en direct 
    - manipulation de plusieurs aimants
    - utilisation d'un ferrofluide pour décontaminer une eau polluée avec des huiles
    => les ferrofluides sont arrivés 1° l'an dernier au concours régional et sont arrivés 3e au concours national du 25 mai 2018 à Toulouse 

    Lire la suite