Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

INSTITUTION NOTRE-DAME - CHARLIEU - Page 3

  • Des portes ouvertes sous le signe de la découverte et de l'accompagnement.

    Samedi, de 10 à 17 heures, enseignants, membres de la direction et association de parents d'élèves seront mobilisés pour accueillir et informer les nouvelles familles. 

    Cette journée portes ouvertes est placée sous le signe de la découverte et de l'accompagnement pour la réussite de chacun. 

    Guidés par des élèves volontaires de 6ème, les visiteurs pourront découvrir l'établissement, rencontrer les différents professeurs et se familiariser avec les nombreuses activités scolaires ou extrascolaires. Une salle sera dédiée à l'association YENE DAME, une autre à l'atelier d'expression scénique, la salle des Enfants cerfs-volants permettra de découvrir comment ces jeunes à haut potentiel sont pris en charge.

    Ils pourront aussi découvrir la démarche des ateliers scientifiques dans les laboratoires , les salles d'arts plastiques, du brevet d'initiation à l'aéronautique et de musique afin de leur permettre de mieux connaître les enjeux de ces options. 

    Et cette année, la porte ouverte sera aussi placée sous le signe des mathématiques puisque les élèves ont participé à la semaine des maths. ils présenteront d'ailleurs des ateliers interactifs, lien entre le programme et la thématique "les maths et le langage". 

  • Une semaine sous le signe des maths au collège-lycée Notre Dame

    La 6ème édition de la semaine des mathématiques s'est achevée, donnant lieu à de multiples activités à Notre Dame. Dès mardi, les 3ème et 2nde ont planché sur les épreuves du rallye mathématiques. Ils avaient deux heures pour résoudre 34 problèmes répartis en trois niveaux de diificultés. Puis jeudi mati, les CM1-CM2 de Sainte-Marie et les 6ème de Notre Dame se sont confrontés autour d'un tournoi de calcul mental. 

    Enfin, tout au long de la semaine, c'est une balade des maths qui était proposée. il s'agissait d'un ensemble d'ateliers interactifs présentés par des élèves pendant le temps de midi. cette initiative sera aussi proposée aux portes ouvertes de ce samedi 18 mars. 

    Les élèves les plus performants seront récompensés en recevant des places de cinéma. 

     

    IMG_3762.JPG

    Lien permanent Catégories : Sciences
  • 248 élèves réunis à Notre Dame pour la rencontre sportive CM2 - 6ème

    L'objectif est de faire connaitre à ces derniers les installations sportives de l'établissement et de partager une activité avec les élèves de 6ème.  Mardi , la rencontre a réuni 120 élèves des écoles primaires privées de Saint Christophe à Belmont, l'école de Boyer, Saint Nicolas de Briennon, Sainte Marie de Charlieu, Notre Dame de Prompt secours à Coutouvre, Notre Dame des Vignes à Saint Nizier sous Charlieu, Sainte Marguerite à Saint Germain Lespinasse, Sainte Alexandrine à Saint Hilaire sous Charlieu et la Source à Vougy. Les 98 élèves de 6ème étaient intégrés aux vingt équipes. Les jeunes sportifs encadrés par les élèves de 4ème ont pu s'essayer aux dis ateliers proposés par les professeurs d'éducation physique et sportive de l'établissement : Pierrette Antunes, Pascale DUBUS, Didier JANIAUD et Julien RONDET. 

    La manifestation s'est conclue par un goûter géant avec pain au chocolat et jus de fruit bien mérités, avant que chacun ne reprenne le chemin de son école respective.

  • Les secondes de Notre-Dame au théâtre de Roanne

    Ce mardi, les classes de Seconde du Lycée Notre-Dame se sont rendues à Roanne pour assister au
    spectacle Le Cercle de Craie caucasien , mis en scène par la Compagnie Le Vélo Volé.
    Les élèves ont pu découvrir une version renouvelée et condensée de la célèbre pièce de Brecht,
    accessible à tous les publics, grâce à un narrateur qui éclaire et résume le cheminement de l'intrigue. Dans un
    décor réduit à quelques objets, onze acteurs et une musicienne ont donné vie à la quarantaine de personnages de l'oeuvre. Le jeu des corps, d'une virtuosité exceptionnelle, quelques éléments ciblés, ont permis cette prouesse d'individualiser les différents protagonistes. La troupe, sous la direction du metteur en scène François Ha Van, a su conférer à cette fable moderne justesse de ton, puissance suggestive et émotion communicative.
    Ce fut une agréable découverte à la fois du Théâtre de Roanne et d'une grande pièce du répertoire qui
    aura permis aux élèves de s'initier aux techniques de la représentation - utilisation de l'espace scénique, des
    objets, des costumes, de son corps et des ressources de la voix -, pour aborder des thèmes qui sont encore d'une brûlante actualité : problèmes liés à l'individu (famille biologique et famille élective, relations entre les individus, jalousie), mais également à la société (le pouvoir, la justice, la guerre, la violence, l'hypocrisie et le mensonge )et qu'ils ont pu aisément transposer dans le monde qui est le leur. 

    IMG_1445.JPG


    Nul doute que, devant l'enthousiasme soulevé, le TMR s'est assuré de futurs spectateurs !

    Lien permanent Catégories : Culture
  • Rallye des mathématiques

    Toujours dans le cadre de la semaine des maths, hier a eu lieu le Rallye des Mathématiques entre troisièmes et secondes.
    Au total près de 34 problèmes à résoudre en deux heures : de quoi se remuer les méninges !

    17310554_10212276599214899_224568752_o.jpg17273464_10212276600494931_1030608784_o.jpg17342349_10212276602494981_363957358_o.jpg17349484_10212276602094971_947669342_o.jpg17349274_10212276602054970_519637014_o.jpg17311628_10212276601854965_1877240117_o.jpg

    Lien permanent Catégories : Sciences
  • Semaine des mathématiques

    Toute la semaine, le collège Notre Dame fêtera les mathématiques à travers des ateliers sur le temps de midi.

    Les élèves peuvent venir découvrir les mathématiques autrement (suite de Fibonacci, l'oeil d'Horus...) et participer à un grand jeu de piste mathématique !

    Rendez vous tous les jours de la semaine à partir de 13h15 à la salle du foyer.

    IMG_3659.JPGIMG_3660.JPGIMG_3663.JPG

    Lien permanent Catégories : Sciences
  • Battlefield de Peter Brook et les élèves de première du lycée

    Ce jeudi, après leurs trois heures hebdomadaires de devoir surveillé, les élèves de Première du Lycée
    Notre-Dame ont eu droit à une belle récompense : dans le cadre de leur abonnement à la Comédie de Saint-
    Etienne, ils ont eu la chance d'assister à Battelfield, version renouvelée du fameux Mahabharata, créé pour le
    Festival d'Avignon 1985, et qui avait remporté un succès considérable, en fascinant les spectateurs une nuit
    entière. IMG_1443 (2).JPG
    Mais, pour le metteur en scène Peter Brook, toujours aussi dynamique malgré ses quatre-vingt-douze ans,
    il était nécessaire de reprendre - après plus de trente années -, ce texte fondateur de la littérature indienne pour l'adapter à des problématiques plus contemporaines.
    Dans un décor quasi nu, quatre personnages s'interrogent sur la guerre et ses inévitables violences, mais
    également sur la reconstruction après le carnage. Dans cette version dépouillée jusqu'à l'épure, Peter Brook,
    assisté de Marie-Hélène Estienne, interroge le spectateur sur la violence, la responsabilité, la possible et
    nécessaire reconstruction. Les paroles des protagonistes, délicatement soulignées par la musique de Toshi
    Tsuchitori, cisèlent une véritable leçon de philosophie, que viennent encore appuyer les attitudes sculpturales des corps, dans une gestuelle remarquable de symbolique.
    Chacun a pu projeter sur cette épopée guerrière qui déchire et décime une famille entière, des images du
    monde qui nous entoure, mais également se livrer à une introspection bénéfique, afin d'extraire la quintessence de la vie. Un moment de pur théâtre, à méditer pour essayer d'accéder à la sagesse et à la sérénité qui font tant défaut à notre monde, englué dans l'individualisme, la frivolité et les fausses vérités...
    Cette belle leçon d'esthétisme et de réflexion complète tout naturellement La résistible Ascension d'Arturo
    Ui vu le vendredi des vacances, en attendant Je crois en un seul Dieu de Stefano Massini, qui permettra de clore un parcours sur les interrogations de l'homme moderne face à une société dont il pense qu'elle lui échappe.

    Lien permanent Catégories : Culture
  • Deux sorties culturelles consécutives pour les élèves de première du lycée Notre Dame

    Ce jeudi, les élèves des classes de Première du Lycée Notre-Dame sont allés à Saint-Etienne dans le
    cadre d'une sortie pédagogique pour visiter les locaux de la Comédie, et ainsi voir de près l'envers du décor de la pièce du lendemain. Grâce aux explications soignées de Clémentine Crozet et de Julien Devillers, ils ont pu s'initier au monde technique du théâtre. Un outil précieux dans la perspective du Baccalauréat ! L'après-midi, au Musée d'Art Moderne et Contemporain de la Métropole stéphanoise, ils ont visité, accompagnés d'une guide, l'exposition Archéologie du Présent, s'interrogeant sur le parcours d'une oeuvre d'art, sur la relation de l'artiste au réel, sur le rôle du musée. Là encore, des éléments en étroite liaison avec le programme de Lettres et d'Histoire. IMG_1425.JPG
    Le lendemain, après les cours, ils ont repris la même route pour assister au spectacle de Brecht La résistible Ascension d'Arturo Ui, dans lequel l'auteur analyse l'ascension d'Hitler, le comparant à un chef de gang.
    La mise en scène époustouflante de Dominique Pitoiset a su souligner la violence inhérente au parcours d'Arturo Ui, petite frappe qui devient un orateur galvanisant les foules. Les acteurs, et notamment Philippe Torreton, ont donné toute sa force à cette farce dramatique, ressuscitant des souvenirs du Dictateur de Chaplin, mais surtout allant à l'essentiel, dans un jeu dépouillé mais convaincant, qui revisitait la vie politique de ces dernières décennies. IMG_1431.JPGIMG_1426.JPG
    De quoi faire réfléchir les élèves puisque cette pièce s'inscrit de plain-pied dans une actualité brûlante, à l'heure où, un peu partout dans le monde, fleurissent les populismes de tout poil. Oeuvre, auteur, troupe, tous nous invitent, aux sons du Nabucco protestataire de Riccardo Muti, à résister à ces paroles qui nous cernent et voudraient nous pousser à aliéner notre liberté. Nul doute que cette oeuvre, qui touche aux questions majeures du programme de Lettres, suscitera de nombreuses questions et réflexions qui trouveront réponse à la rentrée, après des vacances bien méritées !...

    Lien permanent Catégories : Culture
  • Option Arts Plastiques au Lycée

    Depuis de nombreuses années, le lycée propose dès la seconde l'option Arts Plastiques aux élèves.

    Cette option doit permettre à chacun de s'épanouir. cette-option-doit-permettre-a-chacun-de-s-epanouir-1486763732.jpg

    Cette année, ils sont dix neuf élèves à avoir fait le choix de l'option arts plastique avec la professeure, Elisabeth COLCOMBET. 

    Cette option est ouverte à tous les élèves, quelle que soit sa série et quelles que soient ses connaissances et ses capacités en arts plastiques. 

    Le volume horaire est de 3 heures par semiane : 1h d'histoire de l'art et 2h de pratique artistique. cette dernière permet à l'élève de développer ses propres moyens d'expression et de mettre en application ce qui a été découvert. La salle est tout à fait adaptée. Elle est grande, très claire, il est facile d'y afficher les travaux des élèves.  Elle est équipée d'un vidéo projecteur pour observer les oeuvres. On a aussi une grande réserve constituée de beaucoup de matériaux où chacun peut aller piocher au gré de son inspiration. 

    L'option arts plastiques est une option facultative, les points au-dessus de la moyenne multipliés par deux sont retenus. Le candidat présente oralement un dossier avec ses travaux. Le jury lui demande d'argumenter et de faire un parallèle avec des oeuvres d'artistes. 

    Des sorties culturelles sont organisées : 

    - en seconde, tous les élèves vont à venise où ils découvrent les monuments et les musées,

    - en première, c'est le musée d'Art Moderne de Saint Etienne et celui des Beaux Arts de Lyon, 

    - en terminale, les musées parisiens. 

    Ces visites sont un vrai plus. 

    Option à découvrir lors des portes ouvertes le samedi 18 mars 2017 à partir de 10h00.

     

  • Moins d'appréhensions pour les futurs 6ème

    Lundi 30 janvier, les élèves de CM1 et CM2 de l'école Sainte Marie se sont rendus à Notre Dame pour aller découvrir le collège et le lycée. 

    Sur place, ils ont été accueillis par le directeur, Bernard ROUCHON, qui les a invités à visiter les locaux. Cette excursion fut surtout l'occasion pour les futurs collégiens de poser toutes les questions. Très rassurant, le directeur leur permettait de se projeter d'ores et déjà à la rentrée prochaine. 

    Les écoliers auront de nouveau l'opportunité de retourner à Notre Dame lors d'une après-midi sportive prévue le mardi 14 mars mais également pour les portes ouvertes du samedi 18 mars. 

  • Le collège truste les titres

    Ce mercredi 30 collégiens du collège Notre Dame se sont rendus à la dernière journée des championnats de districts scolaires. Les benjamins garçons et filles basket coachés par P Antunès( jeu à 3x3) ont terminé premier et donc champion du Roannais à l'issu de confrontation serrées contre les autres collèges du Roannais et en particulier La Fontaine de Roanne.
    En ce qui concerne les minimes garçons et filles de D Janiaud , ils se déplaçaient à Jules Ferry  pour le volley ball, si les garçons ont eu plus de problèmes, ils termineront respectivement 3e, 4e , 5e et 6ème, les filles avec une seule défaite en 6 matchs seront sacrées championnes.
    Félicitations à ces jeunes champions et souhaitons leur de faire aussi bien lors des finales départementales à Saint Etienne
     
    20170208_160604.jpg

  • Deuxième spectacle à l'opéra pour les élèves du lycée Notre Dame

    Après la fausse sortie du 8 janvier - annulée en raison du verglas", les élèves du lycée Notre Dame piaffaient d'impatience de retourner à l'opéra de Saint-Etienne. ce fut chose faite ce vendredi 27 janvier, pour Le Carnaval Jazz d'Animaux. 

    009.jpg

    Les dix-sept musiciens endiablés de The Amazing Keystone Big Band ont su dépoussiérer avec intelligence et brio l'oeuvre de Saint-Saëns, tout en offrant au public une découverte de l'histoire du jazz, doublée d'une plongée dans les délices de l'improvisation. 

    Pas besoin d'être un mélomane averti pour savourer cette heure de spectacle tous azimuts. et les potaches ont été sensibles aux morceaux humoristiques interprétés par les tout jeunes musiciens de la formation (tous ont entre vingt-cinq et trente-cinq ans).

    L'occasion pour nos jeunes auditeurs de retourner voir du côté de la musique classique, puisque l'on a su leur montrer ce soir que ces oeuvres, éternelles, ne demandaient qu'à être redécourvertes et réactualisées pour plaire au plus grand nombre !...

    La prochaine sortie aura lieu le 9 mai pour un récital de Serguey Artamonov, l'opéra ayant généreusement accepté d'échanger les billets non utilisés du 8 janvier, ce pour la plus grande joie de chacun...

    Lien permanent Catégories : Culture
  • L'association Yene Dame

    L'association Yen Dame se concentre sur des besoins plus locaux.

    Créée en 2013 pour mener un projet humanitaire en faveur d'une école sénégalaise et encadrée par des professeurs, l'association du Collège-Lycée, Yene Dame, poursuit  son activisme en diversifiant, cette année, ses actions. De nouveaux projets sont préfvus pour 2017, menés par un goupe d'élèves volontaires, autour de valeurs fortes telles que la solidarité, la générosité, le partage et le respect. Rencontre avec Justine Vermorel, présidente du bureau des élèves et Marie-Laure Archer, enseignante au collège et au lycée et présidente de l'association. 

    Comment se porte l'association quatre ans après sa création ? 

    Marie-Laure Archer. Yene Dame affiche une bonne santé avec un effectif d'une vingtaine de jeunes et des finances satisfaisantes nous permettant de mener à bien nos actions, 2016 a été une année charnière pour l'association, avec un changement complet d'effectif et de cap. Nous avons décidé de ne plus mener de projet à l'étranger et de nous concentrer sur des besoins locaux, ici à Charlieu mais aussi à l'échelle du territoire et de la région. 

    L'association a-t-elle eu du mal à attirer de nouveaux élèves volontaire ? 

    Marie-Laure Archer. Pas du tout, d'ailleurs nous avons régulièrement des nouvelles forces vives qui rejoignent le groupe, désireux de donner un peu de leur temps, de s'impliquer et de travailler autrement avec leurs professeurs. Etant donné que nous souhaitions que les élèves s'impliquent encore davantage dans l'association, nous avons créé la "junior association", un bureau d'élèves au sein de Yene Dame. 

    Quelle en est sa composition ? 

    Marie-Laure Archer. Justine Vermorel en est la présidente, Ayden Guedes la vice-présidente, Emy Mondière et Valentine Fabianski les secrétaires, Pierre-Luc Millet et Pierre Charbonnel les trésoriers. 

    Justine, pourquoi avoir décidé de s'impliquer pleinement dans l'association ? 

    Justine Vermorel. l'envie est venue quand j'ai vu la vidéo du projet sénégalaise. A mon tour j'ai eu envie de vivre cette expérience humaine, de mener un projet commun et d'aider les autres. J'aime beaucoup ce concept et du coup je vois mes professeurs différemment qu'en cours.

    Une fois le bureau des élèves élus, quelles ont été vos priorités ? 

    Justine Vermorel. De menr une réflexion sur les projets pouvant être réalisés. Une liste a été établie et un choix fait, celui de participer à un chantier archéologique, en l'occurence celui concernant la restauration du château de Saussac en Haute-Loire, à côté d'Yssingeaux. Cette action va se dérouler sur place pendant les vacances de Pâques. Nous serons environ vingt élèves et allons participer à des fouilles et être des petits maçons pendant une semaine. l'idée est de trouver un gîte là-bas. ça va être une vraie aventure collective car il va falloir vivre ensemble, préparer nos repas...

    Comment financez-vous cette aventure ? 

    Justine Vermorel. Par le biais d'actions d'autofinancement telles que l'opération des paquets cadeaux à Noël ou bien encore l'organisation d'un repas animé. 

    Des coups de mains aux écoles rurales.

    Avez-vous d'autres projets prévus ? 

    Marie-Laure Archer. Oui, les élèves vont aussi participer à des chantiers d'amélioration à destination de petites écoles rurales sur le territoire. Ils donneront des coups de main pour réaliser des petits travaux. le premier chantier est prévu à l'école primaire Saint-Jean Baptiste à St Denis de Cabanne, le 8 février où des escaliers, un parking et une barrière seront à renover. 

     

     

    Lien permanent Catégories : Culture